Comment localiser un thème WordPress et le préparer pour la traduction?

par / jeudi, 17 octobre 2013 / Publié dansActu web, Derniers articles, Les CMS, Localisation des sites internet

La Localisation des thèmes WordPress n’est pas quelque chose de simple comme certains le pensent. Si vous êtes développeur et que vous ne savez pas comment localiser un thème, alors vous devriez certainement lire cette article

Dans cette article, je vais vous montrer comment localiser vos thèmes et les préparer pour être traduits dans d’autres langues.

Qu’est-ce que est  i18n, l10n et pourquoi dois-je en tenir compte?

I18n est une abréviation du terme « internationalisation » en anglais « internationalization ». On utilise cette abréviation tout simplement parce qu’il y a 18 lettres entre «i» et «n».

l10n est l’abréviation du terme  » localisation » en anglais « localization » et vous pouvez probablement deviner pourquoi on l’utilise comme tel.

Pour les développeurs des thèmes WordPress, l’i18n et l10n consiste à mettre en place des fichiers à traduire. Ici on peut se demander pourquoi ils faut traduire son thème: L’enquêtes sur l’utilisation de la star des CMS américaine « WordPress » en 2012 a révélé que deux tiers des utilisateurs de WordPress vivent à l’extérieur des États-Unis, donc beaucoup de développeurs utilisant WordPress parlent probablement l’anglais comme deuxième langue et leurs clients pourraient ne pas parler aucun mot en anglais. Voilà donc la raison pour laquelle il faut préparer les fichiers de traduction des thèmes wordpress.

L’idée d’apprêter vos thèmes pour la traduction peut vous sembler accablante, mais c’est quelque chose d’assez simple que chaque développeur doit savoir.

Comprendre la structure de localisation

Pour la traduction, WordPress utilise la structure de localisation GNU gettext. Il s’agit d’une « bibliothèque logicielle » du projet GNU utilisé dans la description des programmes multilingues. Cette bibliothèque sert dans l’i18n des logiciels. Pour se faire il y a trois types de fichiers sur lesquelles on travaille:

  • Fichiers POT (Portable Object Template): La première étape dans le processus de traduction consiste à trouver le contenu à traduire dans le code de WordPress. Il s’agit des texte se trouvant dans les fonction en __ ()  ou  __ e (). Ensuite il faut générer un fichier POT qui contiendra la totalité du texte à traduction.
  • Fichiers PO (Portable Object): La deuxième étape consiste à traduire le texte dans un fichier POT. Les fichiers PO sont identiques aux fichiers POT.
  • Fichier Mo (Machine Object): Dans la dernière étape, le fichier PO est converti en un format lisible par machine. pour certain logiciels de traduction comme POEDIT, le fichier en .MO est généré automatiquement.

Après ces trois étapes, vous aller renommer vos fichiers selon la langue que vous utilisez. Pour le français par exemple vous allez nommer les fichiers .PO et .MO sous cette forme « fr_FR.po fr_FR.mo »

Vous pouvez lire la suite dans les articles suivantes.

 

 

 

HAUT